Kokou Edem

Tengue

Ministre

Accélérer le développement économique des secteurs maritime et halieutique tout en préservant les écosystèmes

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Né le 24 septembre 1980 à Lomé, Kokou Edem TENGUE est un homme empreint de pragmatisme et d’un sens aigu de l’intérêt général et de l’excellence. A dessein, ses intimes l’entendront très souvent dire : « Il faut mieux faire avec les conditions existantes plutôt qu’idéaliser ». Ce propos décrit bien le quotidien du diplômé de Sciences Po Paris de l’université de Birmingham, du prestigieux Impérial College de Londres et de Harvard Business School.

Son entrée dans l’arène maritime s’est fait tout de suite avec le Programme MAERSK INTERNATIONAL SHIPPING EDUCATION de 2003 à 2005 à Copenhague, une formation pluridisciplinaire aux métiers maritimes. Une expérience professionnelle assez valorisante passant par l’assistance du directeur financier du Bureau régional du groupe MAERSK qui couvre toute la Scandinavie (Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande et l’Islande) et les Etats baltes (l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie).

En 2008, Kokou Edem Tengue rentre dans son pays natal, le Togo pour prendre les commandes de la direction financière de Maersk Togo S.A., Damco Togo S.A. et Lomé Terminal, toutes les trois, filiales du groupe MAERSK. Encore une fois, sa passion, sa détermination, son énergie l’ont démarqué à une époque où le gros challenge du groupe était de devenir le leader de la manutention au Port de Lomé. Il deviendra plus tard en 2019 le Président de l’Association professionnelle des compagnies de navigation et de consignation de navires au Togo (NAVI-TOGO).
Entre autres distinctions, l’actuel Ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière fut désigné en 2018 par Choiseul parmi les jeunes leaders économiques de demain, un classement select ayant à son palmarès des personnalités telles que Emmanuel Macron. Il est à remarquer qu’un an plus tôt (2017), ce membre associé de l’ordre des experts en comptabilité de Management CIMA faisait partie des 20 Young Leaders de la French African foundation.
Du haut de ses 40 ans, muni d’un background pluriel et riche, il est porté par le nouveau gouvernement togolais à la tête d’un tout nouveau ministère dont les objectifs sont axés sur l’économie maritime, la pêche et la protection côtière. Sa mission principale est de porter le plan national de développement dont l’ambition est de faire du Togo un hub logistique de premier rang de la sous-région, en misant sur le Port autonome de Lomé.